Filimonova Anna

Née à Saint-Pétersbourg, elle est diplômée en peinture en 1991 à l’Académie des Beaux-Arts de la ville célèbre sous nom de l’Institut Répine. En 1992, elle s’installe à Paris et continue ses études, obtenant un master Il sur la philosophie de l’Art, à la Sorbonne ; puis elle perfectionne sa formation post-diplôme à l’Ecole du Louvre avec une bourse du gouvernement français. Depuis 1992, en plus de sa carrière de peintre, elle mène activement l’activité de curateur, elle organise et parfois produit de nombreux événements culturels internationaux : expositions, colloques, concerts, voyages et échanges culturels …

Anna Filimonova, Les Andelys, huile sur toile
Anna Filimonova, Les Andelys, huile sur toile

Patrice de la Perrière, UNIVERS DES ARTS n° 168
…Dans ses tableaux, Anna Filimonova s’efforce de traduire non seulement le lieu, mais aussi et peut-être surtout, l’atmosphère qui y règne et qui l’a séduite. C’est pour cela qu’elle éprouve l’impérieuse nécessité de peindre très régulièrement en plein air, de ressentir les bruits et les gens qui passent, l’ambiance de la rue, même si elle finit ses toiles ou ses papiers dans le calme de son atelier, habitée par ses souvenirs et ses visions…

Parvenant à allier deux carrières parallèles mais complémentaires, Anna Filimonova est une peintre infatigable et souvent itinérant.

D’abord citadine convaincue, elle vit à Paris et sillonne les villes-metropoles – New York, Tokyo, Moscou. C’est au printemps de 2011 qu’Anna Filimonova tombe amoureuse d’un minuscule village de Fourges à 10 minutes de Giverny et l’univers de Claude Monet. Elle y installe son atelier d’été qui se trouve au 5 rue du Commerce.
En 2013 Anna crée le Concours International de peinture sur grand format en plein air à Fourges transformé depuis 2017 en Festival qui réunit chaque années des dizaindes d’artistes du monde entier. Nombreuse fois parrainé par l’UNESCO l’événement est devenu nomade et se produit chaque année dans un endroit nouveau en invitant les artistes peindre dans des lieux qu’on peut qualifier  » le berceau de l’Impressionnisme ». Nombreux dans les méandres de la Seine entre Paris et le Havre.

Vous aimerez aussi...